Blogue Axel Evigiran

Blogue Axel Evigiran
La dispersion est, dit-on, l'ennemi des choses bien faites. Et quoi ? Dans ce monde de la spécialisation extrême, de l'utilitaire et du mesurable à outrance y aurait-il quelque mal à se perdre dans les labyrinthes de l'esprit dilettante ?


A la vérité, rien n’est plus savoureux que de muser parmi les sables du farniente, sans autre esprit que la propension au butinage, la légèreté sans objet prédéterminé.

Broutilles essentielles. Ratages propices aux heures languides...


29 oct. 2014

Quatre regards sur un drame - De la prétendue utilité sociale d'un barrage...


Sur ma liste de blogues amis, quatre regards sur un même drame...

_____________________

Témoignage des proches - Rémi Fraisse
(Reporterre)
_____________________

 Hécatombes - Social-démocratie


 Feu sur le quartier général - Jérôme Leroy - Mort d'un cœur pur

 Le moine bleu - Le vivre-ensemble à encore frappé

 Jean Gadrey - Sivens en deuil



11 commentaires:

  1. Bonjour Axel, c'est le sujet du moment... Ah que d'injustice en ce monde qui frappe les coeurs purs... Ceci dit, je n'avais jamais rencontré un coeur pur de ma vie, auparavant. Heureuse de savoir qu'il en existe...
    Tiens, là aussi, on en parle : http://quadruppani.blogspot.fr/2014/10/il-y-eu-un-mort.html

    Ainsi va le monde.
    Belle journée, malgré tout.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Christine,

    Je dois avouer que je me trouve bien plus loin encore de toute actualité que je ne le fut jadis (et ce n’était avant déjà pas grand-chose).
    Les évènements du monde glissent ainsi le plus souvent sur ma torpeur détachée…

    En fait, ce drame a retenu mon attention par l’écho suscité sur les blogues ou j’aime à butiner… Les différences et complémentarités des approches m’ont semblées refléter des sensibilités propres à élargir et conforter mon ressenti, même si je n’ai pas d’avis tranché sur le fond (faute de savoir précisément de quoi je parle) - mais j’ai toujours comme un arrière-goût d’affreux gâchis dans ce genre de situation…

    Ici il fait uniformément gris ; il n’y pas de barrages faute de reliefs… Mais sommes dotés en campagne de quelques hideuses éolienne – Et puis, à vol d’oiseaux, je ne suis pas si loin de Gravelines.

    Te souhaitant un jour de soleil
    Axel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce midi, avec le couscous maison et un côte de Beaune bio, et un rosé pour les messieurs qui partageaient ma table, nous avons écouté d'une demi oreille la grande table sur France culture. La mort de ce jeune homme a été évoquée évidemment, ainsi que les actions d'attac, le mouvement altermondialiste, le pacte transatlantique, etc. Émission assez intéressante. Puis nous nous disions que l'histoire est tragique en effet, et révoltante. Puis ensuite, on s'est demandé : pourquoi se révolter contre la construction d'un barrage ? (bon, je n'ai pas non plus suivi toute l'affaire...) Toutes nos constructions, toutes nos structures ont des conséquences néfastes pour l'environnement et l'humain. Les éoliennes font du bruit et tuent les oiseaux, les panneaux solaires sont fabriqués avec des matériaux extrêmement polluants, et puis les centrales nucléaires, n'en parlons pas... Alors ? Que faire ? Cessons de vivre avec l'électricité ? Utilisons le gaz, le charbon ? Qui ne sont pas satisfaisants non plus... Redevenons des chasseurs cueilleurs et faisons nos lessives à la main ? C'est qui qui s'y colle, les femmes ? Pendant que les hommes vont chasser ?

      Bref ! Plus je pense et plus j'ai mal à la tête ! :-))

      Supprimer
    2. Oui, toute la question est là…. Dans toute sa complexité ; des intérêts contradictoires, des rivalités, etc.
      Je suis allé lire quelques articles pour essayer d’en savoir un peu plus sur ce projet de barrage lui-même. Mais sur la toile il y a beaucoup d’émotionnel, de parti-pris sinon du tendancieux, mais peu d’articles de fond suffisamment détaché.

      Ici un petit extrait d’un article belge:

      http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/le-barrage-de-sivens-modeste-retenue-d-eau-contestee-sans-relache-dans-le-tarn-544f95a93570fe7cfbf90ea1

      « Pourquoi un tel barrage?
      A Lisle-sur-Tarn, près de Gaillac, le projet vise à créer une modeste retenue d'eau d'1,5 million de mètres cubes. Une digue doit être construite en travers du Tescou, un petit cours d'eau. La chambre d'agriculture du Tarn juge l'ouvrage indispensable pour sécuriser l'irrigation et développer des cultures à haute valeur ajoutée (maraîchage, production de semences, etc).
      Qui porte ce projet?
      Le conseil général du Tarn, présidé par le socialiste Thierry Carcenac, est maître d'ouvrage. La réalisation a été confiée à une entreprise de Tarbes qui, selon les experts mandatés par le gouvernement, a "joué depuis 25 ans un rôle central dans le portage de cette opération". Pour défricher 34 hectares, le chantier a commencé en septembre, encadré par un grand nombre de gendarmes.
      Quel est l'enjeu écologique?
      Les opposants ont tenté, en vain, d'empêcher la destruction de 13 hectares de "zones humides" (bois et prairies), "réservoir de biodiversité" qui abritait 94 espèces protégées (libellules, grenouilles, chauve-souris, etc.). Les experts mandatés par le gouvernement en octobre ont cependant conclu que le niveau d'intérêt de cette zone humide était "départemental et nullement exceptionnel".
      Quels sont les arguments des opposants?
      Présentant le projet comme "un non-sens" voire "une stupidité", ils contestent son "coût environnemental et financier très élevé" (8,4 millions d'euros d'investissement et 300.000 euros annuels pour le fonctionnement). Ils font valoir que la retenue d'eau ne bénéficiera qu'à un faible nombre d'agriculteurs (19 selon eux, 40 selon les experts et 81 selon le département)...."

      Sinon un article plus détaillé de Mediapart – s’y lisent bien les enjeux et les forces en présence :

      https://tantquilyauradesbouilles.files.wordpress.com/2014/10/article_465555.pdf

      Supprimer
    3. Merci Axel pour ces articles qui éclairent quelque peu la situation...

      Il est difficile de faire le tri dans toute cette histoire, voilà ce qu'en dit la coordination rurale : http://www.coordinationrurale.fr/images/crun/communiques-sivens-ok.jpg
      Et ce qu'en dit la confédération paysanne : http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=2871

      ...

      Alors, petite retenue d'eau ou barrage ? Pour servir des agricultures type maraichage (intensif ?) ou cultivateurs intensifs de maïs, culture que l'on sait, criminelle.
      Tandis que les écolos reprochent le manque de transparence dans toute cette affaire, ainsi que le manque de concertation (la non prise en compte de leurs objections), ainsi que la destruction d'une zone humide, de la biodiversité...

      Déprimant ! Comme d'habitude.

      Et puis, ce matin, je lis sur mon mur fb, une amie d'enfance (qui n'est plus vraiment une amie), fille de gendarme et mariée à un gendarme, que les médias ne disent pas tout, que les écolos ne sont pas pacifiques, qu'ils attaquent les gendarmes avec des bombes incendiaires. Vidéo à l'appui, pour preuve...

      Bref ! Le monde marche sur la tête. C'est la guéguerre.
      Des humains incapables de dialogue.
      Des politiques véreux et corrompus.

      Elle n'est pas belle la vie ?


      Supprimer
    4. Je viens de lire le communiqué de la Coordination rurale…
      Indépendamment de toute autre considération, ils ne manquent pas d’air à invoquer de la sorte la démocratie et le strict respect des procédures…
      Elle a bon dos la démocratie quand on sait comment cela fonctionne en pratique !

      Sur un sujet bien plus bénin dans ma commune (suppression du seul espace vert situé en centre-ville – terrain de football libre d’accès & air de jeu & qq jardins ouvriers – pour le remplacer par un lotissement) on voit qu’il ne sert strictement à rien de se mobiliser, d’aller en mairie exprimer son avis ; malgré l’opposition de la majorité des gens le projet bien que retardé a été lancé… (Et lorsqu’on découvre dans le clair-obscur les motivations réelles des promoteurs de ce saccage il y a de quoi avoir la nausée…)

      Pour en revenir à ce barrage, au vu de l’embrouille je suis plus enclin à partager l’avis de la confédération paysanne que les délires productivistes de la FNSEA…
      J’avais lu ailleurs qu’il fallait aussi beaucoup d’eau (fracturation hydraulique) si d’aventure nous passions en France à l’exploitation des gaz de schiste (Le Tarn est concerné par les forages)… Mais sans doute ai-je l’esprit mal tourné.

      http://www.ladepeche.fr/article/2011/04/06/1052131-gaz-de-schiste-le-tarn-nord-monte-en-pression.html

      En tout cas, merci Christine pour cet éclairage complémenatire :)

      Supprimer
  3. Je crois, Axel, que vous avez heureusement l'esprit mal tourné...

    RépondreSupprimer
  4. Autant de regards que d'êtres humains...

    Autant d'avis que d'êtres humains...

    Des milliards d'avis sur des milliers de choses, et pas de synthèse possible.

    Par ailleurs pourquoi "mon" avis serait-il plus judicieux, pertinent, important que celui d'un autre être humain ?

    D'où vient cette prétention humaine que "mon avis" serait davantage vrai que "ton avis" ? tout l'orgueil humain est résumé là : "moi" savoir mieux que "toi".

    Et puis quelle prétention de vouloir partager son avis ! Non ? Qu'en pensez-vous, quel est votre avis à ce sujet cher Axel ? ;-)

    Les plus prétentieux étant ceux qui veulent qu'on partage leur avis... voire qu'on le partage comme certains ont voulu partager la "Bonne Nouvelle"...

    Pour finir sur une pointe d'impertinence, comme dit l'inspecteur Harry : les avis, c'est comme les trous du cul, tout le monde en a un, ( https://www.youtube.com/watch?v=iN_71I7fldA ). Et j'ai pas besoin que leurs autres viennent frotter leur avis contre le mien... tout comme je n'ai pas besoin de me frotter aux avis des autres. ;-)

    Bref, j'ai un peu digressé, mais je pense avoir dit l'essentiel de ce que je voulais partager, mais surtout ne soyez pas de mon avis ! :-)

    Et quel que soit votre avis sur ce commentaire, je le respecte ! :-)

    Je vous souhaite une très belle journée.

    Amicalement.

    Au plaisir.

    RépondreSupprimer
  5. Du grain à moudre sur FC ce soir, le sujet - dans une tonalité assez juste :
    " Pourquoi les luttes environnementales génèrent-elles de la violence ? "

    http://www.franceculture.fr/emission-du-grain-a-moudre-pourquoi-les-luttes-environnementales-generent-elles-de-la-violence-2014-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à écouter...

      j'ai trouvé cet article assez intéressant aussi : http://www.liberation.fr/economie/2014/10/31/dans-l-ecosysteme-zadiste_1133752

      Supprimer
    2. Merci pour ce lien Christine :)

      Supprimer